Véritable légende et icône, l’écrivain Ernest Hemingway nous surprendra toujours. Fin gourmet, grand amateur de nourriture et de vin, du Ritz ou après une bonne pêche sur le marché aux poissons de La Havane, l’auteur du «Vieil Homme et la Mer » ne se prive pas des plaisirs culinaires les plus sophistiqués du monde.

Dernière surprise : le centre John F. Kennedy a retrouvé un document inédit dans sa propriété cubaine sur lequel il détaille sa recette préférée de hamburger. Le Hamburger d’Ernest Hemingway. L’écrivain apporte une touche asiatique à sa recette en rajoutant de la sauce soja et des épices. Selon lui, la cuisson parfaite est saignante à l’interieur et croustillante à l’extérieur. Découvrez dans la suite la recette complète du “Papa’s Favorite Wild West Hamburger”.

Ingrédients : 450 grammes de boeuf haché / 2 clous de girofle / Ail haché / 2 petits oignons verts finement émincés / Persil / 1 bonne cuillère à café de condiments indiens / 2 cuillère à soupe de câpres / 1 bonne cuillère à café de Spice Island Sage (9 cuillères à café de sel, 9 de sucre et 2 de MSG – glutamate monosodique) / 1 demi cuillère à café de Spice Island Beau Monde Seasoning /1 demi cuillère à café de Spice Island Mei Yen Pepper / Sel et poivre / 1 œuf, battu à la fourchette / 1/3 d’un verre de vin rouge ou blanc / 1 cuillère à soupe d’huile.

Recette : « Creuser la viande hachée avec une fourchette et saupoudrer l’ail, l’oignon et les épices puis mélanger avec la fourchette ou avec les doigts. Laisser ce mélange reposer, hors du frigidaire, durant 10 à 15 minutes. Mettre le couvert et préparer la salade. Ajoutez les condiments, l’œuf et tous les autres ingrédients, sauf le vin, et laisser la viande mariner tranquillement, pendant au moins 10 minutes.

Formez 4 steaks avec les mains. Ils doivent faire environ 2,5 centimètres d’épaisseur. Faire chauffer l’huile dans la poêle sans qu’elle ne fume, puis baisser le feu et faites frire les steaks durant environ 4 minutes. Retirer la poêle du feu et augmenter le thermostat. Retourner les steaks et remettre la poêle sur le feu. Après une minute, baisser à nouveau le feu et laisser cuire 3 minutes. Les steaks doivent être croustillants et bruns des deux côtés, et saignants et juteux à cœur. »

Source : Vanity Fair

Projet photo amusant réalisé par l’agence de publicité WHYBIN/TBWA pour le « Sydney International Food Festival ». L’idée est de reproduire les drapeaux de 18 pays avec la nourriture qu’on associe à eux.

L’inde se pare donc d’un poulet au curry, de riz, d’épinard frits et d’une gaufrette

Brésil : Feuilles de bananes, citrons, ananas et fruit de la passion

Chine : Fruits du dragon et caramboles

Etats-Unis : hot dogs, ketchup et moutarde

Grèce : olives et féta

Japon : thon et riz

Liban : tomates, pain pita et persil

Vietnam : lychees,  ramboutans et carambole

Australie : tarte à la viande et sauce

Corée du Sud : gimbaps et sauces

France : Roquefort, brie et raisins

Royaume Uni : scone, crème et confitures

Turquie : loukoums

Espagne : riz et chorizo

Indonésie : curry épicé et riz

Thaïlande : sauce chili, noix de coco en poudre et crabe bleu

Suisse : Jambon et emmental

source : Konbini

Artiste americain basé à Brooklyn, Aakash Nihalani nous dévoile un superbe travail de street art en 3D. L’artiste spécialiste des œuvres géométriques exposées dans le tout New York, aime jouer et créer de l’interaction avec ses visiteurs. Cette fois-ci, on retrouve sa patte avec des jeux de perceptions et de l’illusion d’optique. Découvrez-les dans la suite, pour plus d’infos sur Aakash Nihalani, rendez-vous sur son site ou sur son compte Instagram @aakashnihalani.

Après toutes ces années, la franchise “Star Wars” continue de faire rêver. Nous sommes toujours en quête de secrets de tournage, images des coulisses et autres révélations diverses qui font un buzz international. La dernière en date nous vient de l’emblématique Chewbacca. Depuis le compte de Peter Mayhew @TheWookieeRoars, la bête poilue fidèle co-pilote de Han Solo vient de mettre sur Twitter de nombreux clichés « Behind the scene » du tournage des premiers épisodes tournés dans les années 70. Ces photos sont dévoilées plus de 40 ans après les faits : difficile à croire à l’heure de l’instantanéité d’Instagram.

Notre réalisateur préféré n’en finit plus de recevoir des hommages. Après le livre collector que nous avons mis en avant, c’est au tour du label American Laundromat Records de lui rendre hommage avec « I Saved Latin », double album en référence à Max Fischer, personnage du film Rushmore. Toutes les B.O. de sa filmographie sont concentrées dans ce double album : du 1er court metrage Bottle Rocket, en passant par À bord du Darjeeling Limited sans oublié La Vie Aquatique…

Le Label ne s’est pas arrêté là : il s’est amusé à glisser des goodies comme un bonnet « Team Zissou A » de La Vie Aquatique ou encore un badge scout « Khaki Scouts » et des t-shirts. Découvrez dans la suite la pochette de l’album ainsi que la tracklist. Noël sera très Wes Anderson.

Tracklist:

1.    Black Francis: “Seven and Seven Is” (Love) [Bottle Rocket]
2.    Elk City: “Play with Fire” (The Rolling Stones) [À bord du Darjeeling Limited]
3.    Escondido: “Strangers” (The Kinks) [À bord du Darjeeling Limited]
4.    Freelance Whales: “Let Her Dance” (The Bobby Fuller Four) [Fantastic Mr. Fox]
5.    Generationals: “Making Time” (Creation) [Rushmore]
6.    Grand Hallway: “I Am Waiting” (The Rolling Stones) [Rushmore]
7.    Joy Zipper: “Ooh La La” (The Faces) [Rushmore]
8.    Juliana Hatfield: “Needle In The Hay” (Elliot Smith) [La Famille Tenenbaum]
9.    Kristin Hersh: “Fly” (Nick Drake) [La Famille Tenenbaum]
10.    Matt Pond: “These Days” (Nico) [La Famille Tenenbaum]
11.    Mike Watt & the Secondmen: “Street Fighting Man (The Rolling Stones)” [Fantastic Mr. Fox]
12.    PHOX: “The Way I Feel Inside” (The Zombies) [La Vie aquatique avec Steve Zissou]
13.    Santah: “Five Years” (David Bowie) [La Vie aquatique avec Steve Zissou]
14.    Sara Lov: “Alone Again Or” (Love) [Bottle Rocket]
15.    Solvents: “Nothing In This World Can Stop Me Worryin’ Bout That Girl” (The Kinks) [Rushmore]
16.    Someone Still Loves You Boris Yeltsin: “Margaret Yang’s Theme” (Mark Mothersbaugh) [Rushmore]
17.    Tea Cozies: “Here Comes My Baby” (Cat Stevens) [Rushmore]
18.    Tele Novella: “Stephanie Says” (The Velvet Underground) [La Famille Tenenbaum]
19.    Telekinesis: “This Time Tomorrow” (The Kinks) [À bord du Darjeeling Limite]
20.    The Ghost in You: “Oh Yoko!” (John Lennon) [Rushmore]
21.    Tomten: “30 Century Man” (Scott Walker) [La Vie aquatique]
22.    Trespassers William: “Fairest of the Seasons” (Nico) [La Famille Tenenbaum]
23.    William Fitzsimmons: “The Wind” (Cat Stevens) [Rushmore]

MUG CAKES

November 7th, 2013 | Posted by vga in ART, CULTURE & BONS PLANS | LIFESTYLE | STREET FOOD - (0 Comments)

Coup de cœur pour cette nouvelle façon de cuisiner sucré : les mug cakes. Ces gâteaux cuits au micro-ondes dans une tasse à café sont rapides et simples à réaliser : ils sont à la pâtisserie ce que les hamburgers sont à la cuisine. Plus besoin d’allumer son four pour se préparer un bon gâteau, avantage non négligeable pendant l’été. Autre avantage, les portions étant individuelles, on peut se préparer en 40 secondes un mug cake chocolat sans avoir à en manger pendant trois jours quand on vit seul. Dernier détail, vous pouvez aussi vous préparer des mug cakes salés (au champignon, lardon…).

Joséphine Piot découvre tôt cette nouvelle tendance culinaire et propose aux Editions Solar d’en faire un livre. Cela devient une histoire de famille, puisque pour revisiter les classiques de la pâtisserie dans ce nouveau format, elle fait équipe avec sa mère Valérie. Le livre au format découpe de 48 pages intitulé MUG CAKES sort aujourd’hui aux Editions Solar.

Cher Père Noël, nous aimerions trouver cette année sous notre sapin « The Wes Anderson Collection ». Véritable Bible du testament de Wes Anderson, il est réalisé par son ami, fan et critique Matt Zoller Seitz. L’auteur décrit qu’il lui a fallu près de 20 ans pour le developper. On y trouve l’univers chaleureux et coloré du réalisateur, accompagné d’images explorant la filmo du réalisateur. Une note de Seiz et un entretien entre le critique et Wes Anderson viennent compléter l’ouvrage. 7 chapitres divisent ce livre. Ils s’intitulent : Bottle Rocket, Rushmore, La famille Tenenbaum, La Vie Aquatique, A bord du Darjeeling Limited, Fantastic Mr Fox et pour finir Moonrise Kingdom. Pour vous le procurer direction Amazon.

Découvrez les images et la petite vidéo de présentation dans la suite. En bonus, ajoute la bande annonce de son prochain film qui ne sortira que l’année prochaine.

Prochain Film de Wes Anderson : The Grand Budapest Hotel

Jeune artiste française, Fanette Guilloud a publié il y a quelques semaines son superbe projet intitulé “Impossible Geometry”. Elle regroupe et explore plusieurs disciplines artistiques comme le street art, la photographie et l’architecture, en posant des formes géométriques dans de vieux bâtiments abandonnés. Une artiste à suivre de près donc. Découvrez quelques images d’Impossible Geometry dans la suite, pour en voir plus rendez-vous sur son site.

Petite dévouverte de la semaine : le studio You Talking To Me. Créé par les deux designers français Antono Bellanger et Bertrand Reguron, le studio est spécialisé dans l’édition d’objets typographiques pour les particuliers ou pros. Du bois à l’alu en passant pas le pvc, le résultat est tout simplement cool. Choisissez parmi les mots existants ou créez votre propre custom ici.

Auteurs du blog BonneGueule.fr, Geoffrey Bruyère et Benoit Wojtenka sont de véritables mines d’or en conseil sur la mode masculine. Depuis 2007, ils tentent de réconcilier l’homme à la mode sur leur blog. Afin d’aller plus loin dans leur expertise, ils ont décidé de sortir une véritable Bible, Le guide de l’homme stylé, pour s’habiller avec style, faire les bon choix, accorder ses couleurs…Cet ouvrage va vous faire gagner beaucoup de temps dans le labyrinthe de la mode masculine.

L’idée n’est pas seulement de maîtriser sa garde robe, mais aussi son budget. L’ouvrage combat aussi certaines idées reçues ou encore certains complexes. Edité chez Pyramyd, commandez-le directement ici pour 23,50 euros, il est dispo depuis le 10 octobre en librairie.