Le street artist français mondialement connu est de retour à Paris. Cette fois-ci, c’est dans le onzième arrondissement, à côté du métro Charonne, que Space Invader nous fait profiter de sa nouvelle œuvre : un panthère rose version 8-BIts. Elle trône fièrement impasse Delaunay. Se faisant rare médiatiquement depuis quelques années, en dehors de son apparition dans “In bed with Invader” dont on vous a parlé, Space Invader nous donne enfin de ses news à travers cet hommage au dessin animé de H. DePatie et Friz Freleng. A découvrir dans la suite, mais le mieux est de lui rendre une petite visite.

Crédit Photos : unoeilquitraine

ALEXANDRA VALENTI – HIPPIE SHOOT

January 30th, 2013 | Posted by TomDek in PHOTO - (0 Comments)

Bienvenue dans le monde hippie d’Alexandra Valenti. Photographe de nature, elle transforme ses clichés en mélangeant réalité et couleurs. Les couleurs choisies donne une ambiance particulière au shoot. Bien connue pour ses clichés mode ambiance année 60, elle réussit à se faire une place grâce à ses photos tirés en monochrome sur lesquels elle retouche et peint à l’aquarelle. Basée à Los Angeles, cette artiste nous rentre dans son imaginaire à l’ambiance hippie.

Connu principalement sous le nom de “Twist”, Barry McGee démarre le street art dans le milieu des années 80, dans les rues de San Francisco. Aujourd’hui ses œuvres arborent encore la plupart des murs, des immeubles ou des boites aux lettres. Devenu une véritable icône du street art, il a récemment customisé le mur de 900m2 du Mark Morris Dance Center de Brooklyn. Un résultat superbe, représentatif de la patte de l’artiste. Couleurs, illustrations, typos… le tout est clipé, par chance. Profitez dans la suite le street-artiste à l’œuvre.


Artiste et illustrateur anglais, from Bristol, Lex Wilson nous partage ses créations, ses illustrations et son travail de typo en nous ouvrant son carnet de note de la marque Moleskine. Superbe travail, plein d’imagination et de créativité. Illustrations fleuries, travail sur la typo, Lex Wilson est un véritable couteau suisse artistique. Il réalise un taff extrêmement pointu. Quelques oeuvres dans la suite, pour suivre le jeune artiste rendez-vous sur sa page Facebook.

STREET ART IRANIEN

November 22nd, 2012 | Posted by TomDek in ART, CULTURE & BONS PLANS - (0 Comments)

Le street art ne connait aucune frontière, puisqu’on peut l’observer un peu partout dans le monde, même dans les pays aux régimes dits “sensibles” comme l’Iran. Deux frères symbolisent cette révolution du street art iranien : Icy et Sot. Originaires de Tabriz, ils envahissent les murs des rues de Téhéran pochoirs engagés sous le bras.

Cette activité déjà dangereuse, l’est d’autant plus dans un régime où l’opposition est durement réprimandée et condamnée. Ils risquent la prison pour crime politique ou satanisme en critiquant ouvertement et aux yeux de tout le monde la société iranienne et ses partisans. Découvrez quelques unes de leurs œuvres dans la suite, sinon rendez-vous sur le site icyandsot.com.

Source: Beware

Intéressé par la consommation des objets et des idées, Finn Magee reprend les techniques de la pub pour créer un effet de surprise, et vendre divers produits. Sa dernière création est à la fois esthétique et fonctionnelle. Il s’agit d’une série de “Functionnal Posters” répondant au nom de “Flat Light,” “Flat Time” and “Flat Sound,” qui en plus de leur fonction décorative sont tous les trois composés d’une technologie particulière.

Flat Sound possède l’enceinte la plus fine jamais commercialisée. D’une épaisseur de 4 mm, elle a été développée en collaboration avec Warwick Audio.

Le poster Flat Time est lui composé de 7 segments de LEDs pour indiquer l’heure.

Flat Light, une lampe de bureau en poster, est composé de LEDs. Il est dispo en rouge, vert, jeune ou bleu.

Ces superbes créations ne sont malheureusement pour le moment pas en vente en France. Pour les trouver, rendez-vous chez Phillips de Pury à New York et Londres, ou également at The Lazy Dog Gallery à Hambourg.

Quand deux grands noms du street-art collaborent pour une collection capsule, cela ne peut que nous réjouir. Grand ami de Basquiat, Keith Haring serait au panthéon du street-art s’il en existait un. Shepard Fairey a décidé de rendre hommage à l’une des icônes du pop-art en reprenant certaines de ses œuvres pour sa marque Obey.

Tee-shirts, sweats, vestes Teddy, militaires, casquette, bonnet… tout y passe pour cette collection capsule. Découvrez dans la suite les images du shooting du lookbook, ainsi que les premiers articles visibles. Vivement, vivement la sortie prévue aux alentours de septembre.

Quelques photos du shooting du Lookbook:

Nous vous présentons aujourd’hui un jeune studio de design qui réalise des choses plutôt remarquables. Créé en 2009 par Monica Nunes et Paulo Albuquerque, le studio est basé à Lisbonne au Portugal. Déjà sollicités par de nombreux annonceurs, ces deux graphic designers réalisent beaucoup de projets en print, en web-design et également en création d’identité de marque. Mais passé le côté un peu alimentaire, ils réalisent également beaucoup de projets persos, qu’ils exposent et vendent. Une sélection de leurs réalisations est dispo dans la suite. Pour plus d’infos ou pour trouver l’inspiration, n’hésitez pas à vous rendre sur leur site.

Impressionnant travail artistique de Chris Gilmour. Né en Angleterre, il travaille en Italie, et y réalise de nombreux travaux artistiques qui lui ont déjà valu un certain nombre de distinctions. Aujourd’hui, on vous présente ses dernières réalisations : plus de 20 sculptures réalisées totalement à base de … carton et de colle extra forte. Fou de réalisme, il ne se limite pas aux objets de taille réduite, puisqu’il fabrique des vélos, une fiat 500, ou encore un piano. Découvrez dans la suite quelques oeuvres, et pour en voir plus n’hésitez pas à visiter le site de Chris Gilmour.

Source: Ufunk

Maître incontesté du street art Français et figurant parmi les références mondiale en la matière, le street artiste Invader revient sur le devant de la scène avec la sortie du deuxième opus de l’invasion de Paris, auto-publié par l’artiste. L’invasion de Paris 2.0 sera dispo dans la semaine dans les librairies.


Autre bonne nouvelle, si vous avez raté l’expo 1000 de l’année dernière, une séance de rattrapage sous forme de vidéo est sortie aujourd’hui. Une nuit entière dans la peau du street artiste. In Bed with Invader, vous fait découvrir l’envergure et le quotidien nocturne d’Invader. Bonne route.

 

Source: GraffitiArt